Et la tendresse bordel!

et la tendresse bordel

Et la tendresse bordel !

Je suis Lydia, marié depuis 20 ans, j’ai 45 ans et mon problème est à l’opposé de tous les récits ou presque que je lis sur ce site. Mon mari est ce que j’appelle un boulanger il enfourne puis tac tac tac et bonsoir merci madame au revoir, je me demande par moment s’il se rends compte que je suis là, moi j’en ai pas l’impression et alors pour moi je passe à travers à chaque fois je n’ai pas le temps de réagir qu’il est en moi qu’il est déjà loin. J’en ai marre, je veux de la tendresse, des câlins et des préliminaires longs longs.

Depuis quelques années je cherche un peu ailleurs pour trouver le partenaire qui m’enverra au ciel, j’ai eu quelques aventures par ci par là non plus mais jamais rien qui me satisfasse complètement je ne trouve que des égoïstes. Peut être suis trop exigeante?

Et puis un jour ou j’étais chez une amie de toujours j’ai fait la connaissance de son frère un homme de cinquante passé, il parle posément calmement il est rassurant le regard très doux. Le courant est passé tout de suite avec lui. Nous nous sommes revus la semaine d’après dans un café et nous avons beaucoup parlé de nos vies surtout. J’ai appris qu’il ne c’était jamais marié malgré pas mal d’aventures. Il m’a dit qu’il aimait la tendresse et la douceur, les gros câlins. Il m’a avoué très rapidement que la cause venait sans doute de son pénis beaucoup trop petit à son goût et que les femmes le rejetait pour cela. J’ai souris et lui ai raconté mon problème, en lui assurant que son petit zizi ne me posait pas de problème à moi. Notre conversation à duré encore un long moment pendant lequel une complicité s’est installé entre nous. Il m’a invité à aller chez lui un jour ou je serais libre. Nous avons échangés nos tel et nous sommes quittés. Je suis parti enchanté par cette proposition, j’allais peut être enfin voir ce que voulait dire câlins et caresses. Quelques jours plus tard je me rendis chez lui en début d’après midi, je m’étais habillé sexy mais sans faire trop allumeuse, une jupe classique mais ample, un chemisier blanc presque transparent un soutien gorge blanc et un string noir et une paire de chaussures à talon pour ne pas être trop petite à côté de lui. Il me fait entrer, me fait la bise et m’entraîne au salon ou il me fait asseoir dans un fauteuil, il me propose un café, il s’installe en face de moi sur le canapé en cuir, il me regarde intensément et me sourit, je suis sous le charme, je crois et décroise mes jambes pour l’encourager car j’ai l’impression qu’il est aussi timide. En douce je dégrafe un bouton de mon chemisier en lui faisant mon plus beau sourire, il se lève se mets à genoux devant le fauteuil posent ses mains sur les genoux et me les caresse doucement, il a les mains très douces et chaudes, je m’enfonce dans le fauteuil en écartant un peu mes jambes, il me regarde droit dans les yeux pendant que doucement ses mains glissent sur mes cuisses, je ferme les yeux et m’abandonne à ses caresses, habilement d’une main il ouvre mon chemisier et frôle sensuellement mes tétons avec ses doigts par dessus le tissu, sa main gauche est toujours dans mon entrecuisse elle glisse de haut en bas sur ma fente qui commence à s’humidifier, il me demande si ça va, je réponds à merveille. Il semble satisfait et dégrafe ma jupe qu’il tire doucement à mes pieds après avoir enlevé mes chaussures, il jette tout ça sur le canapé, j’en profite pour enlever mon chemisier. Il m’embrasse doucement et tendrement sur la bouche puis dans le cou et il commence un long périple sa langue glisse sur tout mon corps doucement calmement sa main caresse mon corps toujours à l’opposé de sa langue, les yeux fermés je sens monter en moi quelque chose que je n’ai jamais connu. Je suis complètement passive, je me laisse faire j’adore ça. Soudain sa langue arrive sur mon string, je sursaute et gémis sa langue monte et descend sur le léger tissu puis passe sur le côté pour aller visiter ma petite chatte, je mouille et ahane doucement sous les coups de langue, j’enlève mon sou-tif et me caresse la poitrine, lui retire mon string et me lèche la fente puis le clitoris, le suce, l’aspire et le mordille doucement, je sens que je vais bientôt craquer, il décide d’envahir ma grotte et sa langue virevolte dans tous les sens à l’intérieur, c’est trop bon je jouis oh oui ouiouioui il m’empoigne les seins et les malaxent doucement pendant que je jouis dans sa bouche. Putain que c’est bon comme ça, cela dure un long moment il est infatigable. Il me bouffe la chatte comme un fruit mur, je geins, gémis crie comme une folle j’ai plusieurs orgasmes l’un derrière l’autre. Quand il s’arrête il m’embrasse à pleine bouche je découvre pour la première fois le goût de mon intimité. Il me lèche et m’embrasse les tétons avant de se relever, je lui déboucle sa ceinture laisse tomber son pantalon baisse son caleçon pour découvrir enfin son complexe, un sexe, loin de ceux que j’ai vu jusque ici c’est vrai pas très long une dizaine de centimètres et de deux ou trois centimètres de diamètre, bon c’est pas vraiment petit, mais au dessous de la norme je pense, mais il est très raide comme du bois, je l’engouffre dans ma bouche et le suce avidement en massant ses bourses, au bout de quelques minutes de va et vient il se cabre et cherche à se retirer,mais je le retiens et l’oblige à se vider dans ma gorge, j’avale toute sa semence comme lui a fait avec la mienne. Il semble content, je me lève me love contre lui et nous tombons sur le canapé, il m’enlace ma tête contre son épaule nous restons là sans rien dire. Après un long moment je sens qu’il a retrouvé de sa vigueur, je le masturbe doucement et l’invite à venir sur moi, il me pénètre doucement et me besogne pendant qu’il m’embrasse. Je suis bien c’est une rare fois ou j’apprécie un sexe dans ma chatte, il sait remuer et son engin tourne à l’intérieur de moi m’arrachant bientôt un orgasme moins violent que les autres mais tellement bon. Il est bientôt dix huit heures il faut que je rentre. Nous nous embrassons et promettons de nous revoir bientôt.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s