Bla Bla Bla

Ne dit on pas qu’il ou elle à du sex-appeal ? Notre formule à nous serait plutôt https://sexapiles.com     la boutique de tous les plaisirs

Cliquez ici

Dans cette rubrique nous parlerons de tout et de rien, vous pouvez nous envoyer vos messages pour lancer le débat.


bleu-bordeaux-e1556888190362                 Je vis beaucoup mieux avec le sexe.

Il y à un peu plus sur mon blog, Je le vis très bien, depuis 8 mois maintenant, J’ai envie de sexe et de jouir plusieurs fois par jour. J’ai 66 ans, Je suis libre de faire ce que veux, Je n’ai plus de compte à rendre à personne. J’ai la chance d’avoir une amante depuis plus de 30 ans, un meilleur ami qui est aussi mon amant quand j’ai envie, Et depuis décembre un jeune amant qui me fait grimper aux rideaux. J’ai la chance de pouvoir jouir plusieurs fois par jour avec mes doigts ou avec mes partenaires voilà simplement.

Retrouvez moi sur mon blog :  http://sensualdodohome.wordpress.com


 Vous êtes plus pour les pubis lisses, un peu, moyennement, ou beaucoup poilus? Sur ces cinq lequel préférez vous? Pourquoi ? Laissez vos commentaires.

15 22 31

43  5 4

Pour répondre cliquez sur ce lien :lejournaldesfemmessexy@gmail.com

 


Je suis une femme de plus de 60 ans
Aujourd’hui, j’ai envie de de montrer ma sensualité et mes envies
Je suis libre, mon mari n’étant plus de ce monde depuis 17 ans maintenant, mes deux filles sont grandes, je suis grand-mère. J’ai toujours des envies de sensualité et de sexe, de plus en plus…

sur-mon-lit2

Il y à un peu plus sur mon blog, Je le vis très bien, depuis 8 mois maintenant, J’ai envie de sexe et de jouir plusieurs fois par jour, J’ai 66 ans, Je suis libre de faire ce que veux, Je n’ai plus de compte à rendre à personne. J’ai la chance d’avoir une amante depuis plus de 30 ans, un meilleur ami qui est aussi mon amant quand j’ai envie, Et depuis décembre un jeune amant qui me fait grimper aux rideaux. J’ai la chance de pouvoir jouir plusieurs fois par jour avec mes doigts ou avec mes partenaires voilà simplement.

Ce petit site est pour vous monter ce que j’aime, ce que j’ai envie, ce que je vie. Je suis bi-sexuelle, j’aime les femmes et les hommes.

Vous pouvez me retrouver sur   http://sensualdodohome.wordpress.com


 L’avis d’une abonnée sur le sexe entre vieux et jeunes

 A 65 ans, je me suis faite baiser par un jeune je dirais même très jeune.en 
promenade dans les bois avec mon mari, nous sommes tous les deux libertins, je m’arrète pour faire pipi, j’avais la culotte sur les chevilles, alors que j’essuyais ma chatte je voyais un gamin sa petite bite a la main et qui se branlait , j’ai jetée mon kleenex et je lui montrais bien ma chatte, mon mari qui c’était retourné avait lui aussi vu le gamin et sortit sa queue car il connaissait déjà la suite, il faisait signe au garçon de s’approcher de moi j’avais 2 bites a caresser , j’étais appuyé contre un arbre, je pris la jeune bite bien raide et me l’enfonçait dans la chatte le gamin s’activa en moi comme un fou et se vida en moi mon mari suça ma chatte et lécha la petite bite pleine de sperme, il partit en nous remerçiant, ensuite mon mari m’a prise en levrette et j’ai jouis comme une dingue.

Je suis rentrée des bois je n’avais plus de culotte! 


 L’anecdote d’une lectrice 

cette histoire m’est vraiment arrivé,  j’ai 45 ans et je me suis faite baisée par un homme de 77 ans je suis aide soignante dans une maison de retraite et souvent au moment de la toilette un monsieur que j’affectionne tout particulièrement pour sa gentillesse, sa joie de vivre et sa douceur aime bien que je le douche et chaque fois que je lui passe la douchette sur la bite ou entre les fesses, je remarque à chaque fois un début d’érection , un matin ou il faisait très chaud sous ma blouse je ne portais qu’une culotte très sexy et un sous-tif assorti. Ce jour la j’avais oublié le gant de toilette et je le savonnais donc à la main j’avais décalotté son gland je caressais ses couilles je passais une main entre ses fesses et sa queue se mit a bander mais pour de bon il paraissait lui même surpris je me suis mise à genoux ma blouse bien ouverte il me prit la tête et me mit sa bite dans la bouche et moi bonne salope je me mis a le sucer puis j’ai ouvert ma blouse et j’enfonçais sa queue dans ma chatte et il me baisa debout je pris bien du plaisir et lui aussi car il m’arrosa la chatte.


À quoi servent les préliminaires?

Les préliminaires sont souvent considérés comme une étape facultative. À tort ! Car c’est préjudiciable pour le plaisir éprouvé ensuite durant le rapport sexuel. Détails sur cette parade amoureuse qu’on ne devrait pas bâcler. Les préliminaires, ça ouvre les capteurs sensoriels.  Les préliminaires, ça fait monter le désir. Les préliminaires, c’est déjà du plaisir                    Cela peut être un dîner en tête à tête, une balade main dans la main, la vision d’un film érotique, des mots un peu crus, un massage, des regards, des effleurements, une caresse dans les cheveux, un texto “j’ai hâte d’être à ce soir pour te déshabiller”, un slow, une caresse suave…C’est à chaque amant d’inventer selon son inspiration du moment. Alors bon appétit et profitez du moment sans penser au reste.


Immersion dans un club échangiste.                                                                                         Pour ceux et celles qui voudraient en savoir plus.

« Échanger, c’est mieux que tromper », « nous étions à la recherche d’un nouveau souffle dans notre couple après plusieurs années de mariage », voici quelques-unes des confidences recueillies par une journaliste du média néerlandais AD qui s’est immiscée dans un club échangiste l’espace d’une soirée.

« Cela m’a permis d’avoir davantage confiance en moi »

Saskia, une adepte de l’échangisme

Pratique courante pour certains couples, inconcevable pour d’autres, l’échangisme intrigue. Plutôt que de simplement récolter des témoignages d’habitués, la journaliste Pam van der Veen a décidé d’aller à leur rencontre au Wilpenhof, un club implanté à Voorst, une petite ville néerlandaise située à 100 kilomètres d’Amsterdam.

Lors de cette visite singulière, son regard s’avère bien différent de celui porté par la gérante des lieux, Tineke van Huis (54 ans). « Je n’y prête plus attention », assure-t-elle en faisant référence aux bruits qui émanent des chambres. « C’est comme habiter le long des voies ferrées. On entend les dix premiers trains, puis on y est habitué ».

« Tout le monde est le bienvenu ici. Que vous ayez 18 ou 80 ans, soyez professeur ou ouvrier du bâtiment. Peu importe aussi si votre conjoint a 36 ou 54 ans. »

Chaque couple débourse 50 euros pour avoir accès à la soirée, repas et boissons compris. Les femmes seules sont toutes autorisées à entrer pour la moitié du prix. En revanche, uniquement dix hommes célibataires sont tolérés chaque soir et le tarif est majoré de 30 euros pour les heureux élus. « Nous devons garder un certain équilibre à l’intérieur du club », justifie Erik Immink, l’époux de Tineke. « La plupart des couples souhaitent davantage une femme seule, plutôt qu’un homme. Il faut donc veiller à ne pas avoir trop de représentants de la gent masculine. »

« Échanger, c’est mieux que tromper »

« L’échangisme est possible seulement si vous êtes honnête et si votre relation est bonne et basée sur la confiance »

Ronald, un habitué

« Vous savez, ce sont les femmes qui sont cheffes ici », embraie Josje, une cliente qui fréquente les clubs échangistes depuis plus de 30 ans avec son mari Ronald, routier de profession.

« C’est nous qui décidons jusqu’où nous allons et avec qui. N’importe qui peut solliciter un moment privilégié, mais un simple rejet amical suffit. Si lors d’un échange avec un homme, je sens soudainement une main étrangère se poser sur moi, je dois simplement la repousser. C’est une règle tacite. »

« Au fond, personne n’est monogame et échanger est mieux que tromper, non? », intervient Ronald. « Mais vous pouvez vous adonner à l’échangisme seulement si vous êtes honnête et si la relation que vous entretenez avec votre moitié est bonne et basée sur la confiance. »

Une description qui colle parfaitement à la liaison qu’entretiennent Bob et Saskia, mariés depuis 25 ans. Quinquagénaires hautement diplômés, ils ont découvert l’échangisme sur le tard. « Les enfants sont partis, nous nous sommes retrouvés à deux et étions à la recherche d’un peu de tension. Cela s’apparente à une sorte de deuxième puberté », avance Saskia.

« Cela m’a aussi permis d’avoir davantage confiance en moi. Je n’avais jamais pensé avoir des relations sexuelles avec des hommes pour lesquels je n’éprouve aucun sentiment. »

https://www.7sur7.be/7s7/fr/1520/Sexe-Relations/article/detail/3490729/2018/11/01/Immersion-dans-un-club-echangiste-Ici-ce-sont-les-femmes-qui-commandent.dhtml?fbclid=IwAR3oyTpOPdXzev3xVPo0SFJ14H8GPCLFE_UH00l1CvFsnOI50Kibg4sEO7w


images Anecdote de Philippe de Blois.

Dans une soirée organisé par des amis j’ai rencontré une belle nana de 23 ans.   Elle m’a tapé dans l’œil tout de suite et rien que sa présence me rendait tout chose ! Elle le remarqua rapidement et fît le premier pas et c’est à ce moment que débute l’anecdote.  Au départ ce fût quelques baisers et quelques caresses pour enfin on se retrouver dans un lit . Ce moment est inoubliable ! Nos baisers sont torrides et nos caresses de plus en plus directives et dirigées. Mes mains glissent sous son pull et dégrafent son soutien gorge pour libérer ses gros seins. Je les malaxe de plus en plus vite et de plus en plus fermement. L’excitation est à son apogée, on se déshabille l’un l’autre afin de passer à la vitesse supérieure ! Mes lèvres caressent son corps dans sa totalité et ma langue insiste au creux de son intimité. Elle gémit de plaisir sous mes caresses buccales. elle empoigne mon sexe déjà raide afin de le masturber et le rendre encore plus dur ! Cette branlette s’accompagne rapidement de baisers sur le bout du gland puis d’une bonne fellation au plus profond de sa gorge. Je suis au bord de l’explosion mais je me retiens le plus possible afin de pouvoir la prendre et la faire jouir . Je me retire et descend entre ses cuisses pour la sucer, sa chatte dégouline de plaisir  Ma langue fouille sa fente va et vient dans sa chatte, sur les lèvres et sur le clito puis un bon suçon ! Elle ne peut résister longtemps et elle jouit comme une folle se tortille se tend et c’est la surprise, en effet accompagner de spasmes orgasmiques, de longs jets de liquide jaillissent de sa chatte et me couvrent le visage. Je suis désormais tout poisseux et mon envie de sexe est retombé après cette explosion de mouille inattendue. Je suis tombé sur un femme fontaine. Elle semble gêné le lit est trempé. Je suis parti.


unnamed Anecdote de Lucie 40 ans .

Il y avait longtemps que je voulais faire l’amour avec une transex, alors quand j’ai eu l’occasion lors d’un voyage pour mon boulot à Bruxelles, j’ai fait appelle à une escorte transsexuelle. Au début de notre rencontre j’étais un peu géné et timide mais dès que nous sommes entrés dans ma chambre, et qu’elle s’est déshabillé j’ai vraiment adoré. Elle s’est occupé de moi comme jamais un homme ne l’avait fait. Elle m’a fait la totale et j’en redemande encore, les shemales sucent vraiment bien, un régal de me taper une trans.


Sabine

Notre sondage sur les boules de Geisha est terminé le résultat est 62% connaissent et 38% ne connaissent pas. Pour ceux qui veulent en savoir plus vous pouvez aller sur : https://www.perineeshop.com/html/guide-utilisation-boules-geisha#comment-utiliser                                                                                                          Depuis très longtemps, les boules de geisha sont considérées comme des produits incontournables du plaisir sexuel et des accessoires de sexshop. Cependant, les boules de Geisha, au delà de l’aspect coquin , peuvent être utilisées dans le cadre de la rééducation périnéale où elles permettront aux muscles de retrouver de la force et de la tonicité.

 Comment choisir les boules de Geisha
 Comparatif des boules de geisha 
 Pourquoi opter pour des boules de Geisha pour la rééducation pelvienne ?
 Comment insérer les boules de geisha ?
 Comment utiliser les boules de geisha ?
 Comment retirer les boules de geisha ?
 Pendant combien de temps porter les boules de geisha ?


Aurélie

Les conseils d’une libertine : Comment chauffer votre partenaire ?

Oubliez les prouesses de tous les rois du porno ou les positions du Kama Sutra. Le vrai bon amant est celui qui sait comment faire pour que sa partenaire s’ouvre à lui et la rende folle de plaisir. Voici comment préparer une femme pour un orgasme inoubliable.

Attention, ces conseils sont à mettre entre les mains de tout homme désirant devenir un bon amant. Le vrai secret pour faire grimper les filles au rideau n’est pas d’avoir le plus gros sexe, ni d’être le roi du cunnilingus, et encore moins de connaître le Kama Sutra par coeur. Le vrai moment déterminant se passe au moment même où l’envie vous vient de faire l’amour avec celle qui à vos côtés. C’est là que tout se passe : ou vous arrivez à la décontracter et faire en sorte qu’elle s’ouvre à vous, dans tous les sens du terme, ou elle reste fermée et aura beaucoup moins de plaisir. Contrairement aux hommes, les femmes ne sont pas des êtres particulièrement visuels et voir une jolie paire de fesses aussi bien moulée dans votre jean soit-elle ne suffira jamais à lui donner envie. Elles ont besoin que tous leurs sens soient stimulés pour être excitées mais ce dont elles sont le plus besoin c’est de se sentir en confiance avec leurs partenaires. Comment créer cet état tellement érotique pour les femmes alors que l’envie vous vient spontanément ? Après vous avoir chuchoté comment repérer une libertine au premier regard, je vous donne le secrets d’une mise en bouche réussie.

Soyez un homme, un vrai ! La féministe et libertine que je suis doit bien l’avouer : depuis la nuit des temps, l’homme joue le rôle du chasseur et les femmes ont l’habitude de se faire courtiser. Comme on dit, l’homme propose, la femme dispose. Les nouveaux moeurs n’y changent rien : il n’y a rien de plus sexy qu’un homme qui sait ce qu’il veut. Attention, je ne parle en aucun cas de domination, mais d’assurance. Même si de nos jours les femmes sont de plus en plus fortes, indépendantes et libérées, dans chacune d’entre elles, il y a toujours une petite fille qui doute d’elle-même et qui a besoin d’être rassurée. Dans le cas qui nous intéresse, votre partenaire a besoin de se sentir vraiment désirée et unique. Elle a besoin que vous lui montriez que c’est elle que vous désirez et personne d’autre. Il ne s’agit pas de jouer la comédie mais plutôt d’exprimer ce que vous ressentez et de vous ouvrir à elle émotionnellement pour qu’elle puisse à son tour s’ouvrir à vous. Ce qui vous semble évident et superflue ne l’est pas pour elle et qu’il s’agisse d’une histoire sans lendemain ou d’une relation suivie, une femme a besoin de savoir qu’elle a été spécifiquement choisi par un homme qui savait ce qu’il voulait pour être réceptive. Sans compter le fait qu’il est très sexy d’avoir à faire à un homme qui sait ce qu’il fait. Soufflez un bon coup, détendez-vous et montrez lui qu’elle est entre de bonnes mains.

Soignez le décor.

Bon, on le sait que ce soit pour vivre ou pour faire l’amour, les mecs se fichent pas mal que le décor ressemble à ce que devait ressembler la bataille de Verdun. Les filles moins. Bien sûr, faire l’amour dans une voiture, un peu partout ou sur la plage peut être excitant pour peu qu’il y ait de la complicité entre les deux amants mais honnêtement, il n’y a rien de mieux que les classiques. D’ailleurs c’est facile de rendre un ébat dans un lieu insolite mémorable. Il le sera de toute manière à cause du lieu mais faire en sorte qu’une femme se souvienne de la fois où elle a fait des câlins avec vous dans un lit, ça c’est pas gagné. Voilà à quoi on reconnaît un vrai bon amant. Est-il besoin de préciser que l’endroit doit être rangé et les draps propres ? Je suis sûre que non. Par contre, sachez que soigner l’éclairage peut être déterminant. En effet, un éclairage tamisé est parfait pour faire des galipettes. Il permet assez d’obscurité pour que la dame ne se sente pas trop exposée à votre regard qu’elle croit critique, donc libre de ses mouvements mais il apporte également assez de lumière pour pouvoir voir l’autre se tordre de plaisir. Ce qui l’excitera. Alors, n’hésitez pas à parsemer votre chambre de bougies parfumées.

Soyez tendre et doux.

Lorsque l’idée leur prend de jouer au docteur, beaucoup d’hommes se contentent de toucher leurs compagnes aux endroits stratégiques quelques instants. Erreur monumentale. C’est précipiter les choses. Alors que le corps de l’homme est fait pour être stimulé d’abord au sexe, puis au reste de corps, les femmes elles ont besoin qu’on réveille leur corps en les caressant d’abord les extrémités du corps en revenant petit à petit vers les zones érogènes pour finir vers le sexe. Il est donc inutile d’aller plus vite que la musique. Pourquoi tant de hâte ? Quelle est l’urgence ? Prenez donc votre temps. Le temps de l’embrasser, le temps de la regarder, le temps de la toucher, le temps de sentir votre peau contre la sienne, le temps de la caresser, le temps de lui parler aussi, de luis dire que vous aimez ce moment-là… Vous verrez, ce n’est pas si désagréable de se laisser aller. C’est même très enivrant.

Enfin, les préliminaires l’essentiel dans l’acte sexuel.

Encore une fois, il faut prendre son temps. Je dirais même plus, il faut prendre le temps qu’il faut pour faire décoller votre partenaire et utilisez tous les moyens possibles. Sachez que chaque partie du corps de la femme est une zone érogène potentielle en puissance. Les plus rependues sont les oreilles dont il faut mordiller le lobe, le cou, les seins et bien sûr le sexe. Comme je l’ai dit plus haut, il est important de ne stimuler le sexe qu’en dernier car plus vous excitez le reste de son corps, plus le sang se concentrera sur son sexe, ce qui rendra cette partie de son corps très sensible au caresses que vous lui ferez en temps voulu.

Voilà, vous avez toutes les clés en pain pour rendre votre partenaire folle de désir et prête pour une chevauchée fantastique.


Je suis tombé sur un article qui m’a fait pouffer de rire, moi qui suis libertine je n’en ai pas cru un mot mais bon il en faut pour tout le monde et puis pour des critères de mariage cela est peut être vrai. Mais pour le sexe, je crois plutôt que le podium serait les yeux la poitrine et les fesses.

Il paraîtrait donc que les hommes trouvent hyper sexy, les femmes, même s’ils ne le disent pas franchement qui ont :

1- Les cheveux longs : Quoi qu’ils en disent, les garçons n’aiment pas vraiment les filles aux cheveux courts et ils adorent plonger leur visage dans une chevelure opulente.

2- Un petit accent : Un petit accent – authentique bien sûr ! – donne un charme inimitable au discours de la belle. Il n’écoute pas vraiment ce qu’elle dit mais il est ravi par ce petit détail si craquant.

3- Les lèvres : C’est une des premières choses qu’un homme regarde chez une femme et qu’il trouve particulièrement sexy : les lèvres. Un bon point pour les pulpeuses remplies de promesses.

4- Le rire : Les garçons n’aiment pas les filles qui font la tête, ils préfèrent de loin celles qui aiment s’éclater et qui rient facilement. Surtout si c’est eux qui les font rire !

5- Les jambes : Il suffit de voir les garçons se retourner sur une jolie fille et suivre leur regard pour comprendre qu’ils sont fous des jambes des demoiselles.

6- Les yeux : Ils sont comme on dit le miroir de l’âme et à travers eux, on a l’impression de plonger dans l’intimité de l’autre d’où leur importance au niveau séduction.

7- La poitrine : On s’en doute, les seins ne laissent aucun homme indifférent. Gros, petits, ronds ou en poire, chacun aura sa préférence.

8- La vitalité : Les garçons apprécient les filles qui aiment la vie et la croquent à belle dent.

9- Les lunettes : C’est un petit plus pour nombre d’hommes qui voient derrière une femme à lunette une femme qui cache bien des mystères qu’ils sont avides de mettre au jour.

10- Les grains de beauté : Un grain de beauté bien placé, au bord des lèvres ou au coin de l’œil par exemple les rendra dingues à coup sûr.

11- La démarche : Une démarche distinguée et légère a toutes les chances de séduire les garçons qui s’extasient devant une jolie fille juchée sur ses hauts talons.

12- L’intelligence : Ne nous méprenons pas, les hommes apprécient aussi l’intelligence des femmes et cela peut être un atout majeur pour séduire.


Aurélie     Je voudrais aborder avec vous le sujet des femmes cougars on en parle de ci de là avec parfois un regard un peu dur. Quand un homme fait sa vie avec une femme beaucoup plus jeune plus grand monde n’y prete àttention, mais quand il s’agit d’une femme avec un jeunot là le regard change. Pourquoi?                                     Qu’en pensez vous, feriez vous pareil?                                                                                   J’attends vos réponses et vos témoignages sur le sujet. 


Sabine  Pour celles qui se sentent stressés chez vous faites bruler des feuilles de laurier.  Regardez cette vidéo.


Aurélie      Il est toujours bien rigolo de voir des statistiques surtout quand elles comparent les rapports sexuels des divers continents.

Il est toujours intéressant de se comparer aux autres. Voici donc le classement des pays où les rapports sexuels sont les plus fréquents, les plus longs ou encore les plus expéditifs.

Chaque pays a sa culture. Et chaque culture a sa vision des relations, et notamment des relations sexuelles. La marque de préservatifs Durex a mené une enquête il y a quelques années afin de déterminer quels étaient les pays les plus actifs sur le plan sexuel. Les chiffres vont vous surprendre ! En termes de rapports sexuels, le trio de tête des pays les plus précoces sont : le Brésil, l’Allemagne et l’Australie. Trois pays et trois cultures qui n’ont rien en commun si ce n’est l’âge auquel on perd sa virginité : entre 17 et 18 ans. C’est aussi le cas de la France où le premier rapport sexuel se produit généralement autour de la 18ème année. A l’inverse, en Inde, au Japon et à Singapour, les premiers rapports sexuels ont lieu entre l’âge de 20 ans et de 22 ans et demi.

Autre chiffre intéressant de l’étude menée par la marque de préservatifs est celui des conquêtes que l’on a dans une vie. Et sans entrer dans les clichés, les hommes  »latino » sont plus passionnés que le reste du monde : le Brésil arrive en tête avec 27 partenaires, suivi de l’Australie avec 25 et l’Espagne avec 21 conquêtes. Chez les femmes ce sont les Mexicaines qui sont le plus séductrices avec 14 partenaires à leur actif, contre seulement 13 et 12 pour le Brésil et l’Australie. En France, les hommes connaissent 17 partenaires dans une vie, alors que les femmes françaises n’atteignent même pas le nombre de 10 conquêtes dans une vie.

En terme de récurrence, c’est toujours le festival au Brésil. Les Brésiliens enregistrent près de 145 rapports sexuels par an, soit environ trois fois par semaine. Et si les jeunes Indiens sont patients jusqu’à l’âge de leur première expérience sexuelle, ils sont ensuite très actifs. Tout l’inverse des Japonais qui sont eux très peu friands de sexe avec seulement un rapport par semaine. Mais c’est toujours plus que la France qui enregistre 120 rapports par an, soit entre une et deux fois par semaine. Mais pas question d’expédier la chose ! Si en France on passe environ une quinzaine de minutes à combler son partenaire, les Mexicains et les Brésiliens (oui, encore eux !) sont les grands vainqueurs avec une vingtaine de minutes au compteur. C’est presque autant que les Italiens. Vous savez maintenant dans quel pays vous rendre pour trouver l’homme ou la femme qui sera le plus vous satisfaire… Et surtout, n’oubliez pas de sortir couverts ! 


1429013881_1 le 24 02 2018

Messieurs, savez-vous ce que les femmes aiment en matière de sexualité ? Certes, il est difficile de faire des généralités, mais globalement voici 10 choses que vous devez connaître pour faire plaisir à votre partenaire…

1- Les femmes aiment les préliminaires

Ce n’est pas une surprise : pour 9 femmes sur 10, les préliminaires sont ce qu’elles préfèrent en amour. Le sexe résumé à la pénétration n’a jamais été du goût des femmes qui, à tout âge, ont besoin de se sentir en confiance et aimées pour désirer. Pourquoi les femmes aiment les préliminaires ? Le plaisir chez les femmes est d’autant plus fort qu’il vient de loin. C’est physiologique, les femmes réagissent plus lentement aux stimuli sexuels. « Plus c’est long, plus c’est bon » : plus qu’un adage, une règle d’or pour l’avant pénétration !

Conseil aux hommes : Les préliminaires ne se limitent pas aux caresses du corps. Ils commencent avec les « caresses de l’âme », à savoir : le regard tendre et désirant que vous portez sur votre partenaire.

2- Les femmes aiment caresser le sexe de leur partenaire

Vous imaginiez les femmes timides, passives, effrayées par le sexe masculin ? Au contraire : elles l’aiment ! La preuve : caresser le sexe de leur partenaire est, juste après les préliminaires, la pratique amoureuse préférée des femmes. Pourquoi les femmes aiment caresser le sexe de leur partenaire ? Parce que les zones érogènes de l’homme sont concentrées, en grande partie, sur son sexe, spectaculairement réactif. Or, c’est fou de constater l’effet qu’on leur fait !

Conseil aux femmes : En plus des mains et de la bouche, pensez à toutes les parties de votre corps aptes à prodiguer de délicieuses caresses sur le sexe de votre homme : pieds, seins, cheveux… Et ne négligez surtout pas les alentours de la verge (bourses, scrotum…) !

3- Les femmes aiment la tendresse

La tendresse recueille arrive en 3e position dans le classement de ce que les femmes préfèrent en amour. Par « tendresse », il faut entendre leur besoin de pouvoir se laisser aller aux caresses sans « promettre » une relation sexuelle. Pourquoi les femmes aiment-elles la tendresse ? Parce que faire l’amour implique une certaine « logistique » (temps, espace, hygiène…), alors qu’un vrai moment de tendresse prodigue un plein d’énergie, qui peut se transformer en excitation sexuelle… ou pas.

Conseil aux hommes : Acceptez, sans vous sentir rejetés, un échange non sexuel. Pour parler crûment : ne foncez pas sur les fesses ou les seins de votre partenaire quand vous la sentez d’humeur plutôt romantique !

4- Les femmes aiment varier les positions

Le meilleur film revu en boucle finit par lasser, même s’il vous a ému longtemps. C’est pareil pour les positions amoureuses ! A 71,3 %, les femmes aiment varier les plaisirs… Et, comme nous l’enseigne le Kamasutra, les positions de l’amour sont nombreuses, alors pourquoi se priver ? Pourquoi les femmes aiment varier les positions ? Parce que chaque position implique un nouveau scénario, un nouvel angle de vue, un ressenti différent. Chaque couple a ses positions favorites, le tout est d’élargir la gamme pour varier les plaisirs !

Conseil aux hommes : Ce n’est pas de gymnastique qu’il s’agit ! Exploitez simplement les possibilités, et les limites, de vos deux corps.

5- Les femmes aiment la fellation

Les femmes d’aujourd’hui sont décidément surprenantes : elles ont placé la fellation en 5e position de leurs pratiques sexuelles préférées. De quoi faire des tas d’heureux : les hommes adorent la fellation, c’est même ce qu’ils préfèrent dans l’amour ! Pourquoi les femmes aiment pratiquer la fellation ? Parce que tous les hommes, quasiment sans exception, adorent ça ! Surtout avec une femme d’expérience qui ne va pas « malmener » leur sexe…

Conseil aux femmes : Cette pratique heurte encore certaines. Si vous avez tout de même envie d’essayer, commencez par de tendres baisers et laissez-vous guider par votre homme. Vous n’avez pas à imiter les actrices de films pornographiques !

6- Les femmes aiment le cunnilingus

Le cunnilingus, cette caresse buccale des zones génitales féminines, arrive en 6e position des pratiques sexuelles préférées des femmes. Pourquoi les femmes aiment le cunnilingus ? Ce subtil mélange de douceur et de plaisir mène souvent les femmes à l’orgasme. Probablement par ce qu’il permet à la fois de stimuler le point G, le clitoris et toutes les zones annexes.Conseil aux hommes : Si vous n’êtes pas sûr de vous, laissez-vous guider par les réactions de votre partenaire. Son souffle, ses mouvements de bassin et ses mains sur votre tête, vous renseigneront sur l’adéquation de vos caresses et de la progression de son plaisir.

7- Les femmes aiment les surprises

En plaçant la nouveauté au 7e rang de leurs préférences sexuelles, les femmes ont témoigné de leur désir de maintenir leur vie sexuelle riche et vivante ! Pourquoi les femmes aiment les surprises ? Parce que découvrir un lieu, une pratique, un fantasme…, c’est prendre des risques, même minimes, c’est tenter une petite aventure, hors de la routine. En un mot, c’est rajeunir !

Conseil aux hommes : Se renouveler, c’est le secret des couples qui durent. Cela vaut dans la stricte intimité, comme dans le quotidien. Pensez à votre femme autrement qu’à une associée et faites preuve d’imagination !

8- Les femmes aiment les massages

Cela rejoint leurs revendications de tendresse et de douceur : 61,8 % des femmes avouent adorer les massages. Pourquoi les femmes aiment les massages ? Donné ou reçu, un massage est toujours agréable : on a toutes et tous des tensions corporelles à soulager. De plus, cela permet de se créer une bulle d’intimité.

Conseil aux hommes et aux femmes : Ne pensez pas trop aux prolongements érotiques possibles d’un massage, concentrez-vous sur l’instant présent. Assurez-vous que vous avez un moment devant vous, que personne ne viendra vous déranger (fermez les portes, neutralisez les téléphones…) et prévoyez des huiles parfumées spéciales. Certaines sont même comestibles !

9- Les femmes aiment que leur homme leur dise ce qu’il aime

Pour éviter la routine, rien de mieux que de se parler ! A 61,5 %, les femmes sont friandes des confidences de leurs partenaires. Ne sous-estimons pas l’évolution de notre sexualité, qui se nourrit et se transforme, au fil du temps, et s’enrichit de nos lectures, récits, nouvelles expériences, fantasmes ou… tentations ! Pourquoi les femmes aiment les confidences de leur partenaire ? Parce que l’amour se fait à deux. Et même si parfois, avec le temps, on joue un peu « perso », on sait d’instinct que le plaisir de l’autre est le meilleur aphrodisiaque.

Conseil aux hommes : Surprenez-la ! Elles l’avouent : les femmes aiment être surprises ! Osez lui confier vos fantasmes, vos émois. Qui vous plaît ? Quelle scène de film vous émoustille ? Quelle photo coquine vous hante ? Quel souvenir vous titille ?

10- Les femmes aiment que l’homme prenne les commandes

La génération de femmes indépendantes aimerait bien se reposer de temps en temps d’être « libérée » et vivre le fantasme classique d’être « une petite fille en proie au désir d’un homme » : c’est sans doute pourquoi être « dominée » arrive en 10e position de ce que les femmes préfèrent en amour. Pourquoi les femmes aiment que l’homme domine ? Parce que faire l’amour est un jeu dans lequel on a envie, et besoin, de s’inventer de nouveaux rôles.


les 10 choses  Les dix choses que les hommes voudraient dire aux femmes.
1. Les hommes préfèrent se sentir mal aimés plutôt qu’inutiles et non respectés. Les maris ont besoin de savoir que leurs femmes les respectent en privé et en public. Les hommes se portent bien lorsqu’ils savent que leurs femmes ont confiance en eux, qu’elles les admirent et croient en eux. La recherche faite par Shaunti Feldhahn, indiquait que les hommes préfèreraient perdre l’amour de leurs femmes que leur respect.

2. La colère d’un homme est souvent due au manque de respect de sa femme. Lorsqu’un homme est fâché avec sa femme, il ne dira sans doute pas « tu manques de respect pour moi ». Mais il y a de fortes chances qu’il a été blessé par quelque chose que sa femme a fait et qu’il considère d’irrespectueux et d’humiliant.

3. Les hommes manquent d’assurance. Ils ont peur de ne pas être à la hauteur dans la vie – pas seulement au travail, mais aussi à la maison dans leur rôle d’époux. Ils ne l’avoueront sans doute jamais, mais intérieurement, ils sont secrètement vulnérables. L’antidote ? Etre reconnu. Pour les hommes, être reconnu par leurs femmes et le plus important. S’ils ne le sont pas, ils chercheront cette reconnaissance ailleurs. Lorsqu’ils éprouvent régulièrement une véritable reconnaissance de la part de leurs femmes (et pas de la flatterie), ils sont plus assurés et confiants dans chaque domaine de leur vie.

4. Les hommes portent la responsabilité de celui qui pourvoit pour la famille. Intellectuellement, le salaire d’un homme importe peu, tout comme le fait qu’une femme touche un salaire plus ou moins important dans sa carrière. Les hommes portent simplement la responsabilité de celui qui pourvoit pour la famille. Ils ne l’ont pas choisie ; ils sont nés avec. Cette notion est donc toujours présente à leur esprit et peut engendrer le sentiment d’être pris au piège. Les femmes ne pouvant pas faire disparaître cette responsabilité, peuvent néanmoins la rendre moins pesante par des doses thérapeutiques d’appréciation, d’encouragement et de soutien envers leurs époux.

5. Les hommes veulent plus de sexe. La réaction naturelle de tous à cette déclaration est « Sans blague». Mais cette réaction est sans doute mal fondée. Généralement, nous pensons que les hommes veulent plus de relations sexuelles avec leurs femmes en raison de leur constitution biologiques (leurs besoins). Mais étonnamment, l’étude de Mme Feldman montre que la raison pour laquelle les hommes veulent plus de relations sexuelles, est qu’ils ont un grand besoin d’être désirés par leurs femmes. Ils ont simplement besoin d’être désirés. Des relations régulières et épanouies sont primordiales pour qu’un homme se sente aimé et désiré.

6. Sexe veut dire plus que sexe. Lorsqu’un homme est désiré par sa femme, ce sentiment a un effet sur le reste de sa vie. Cela donne un sens accru de confiance et de bien être qui s’étend à tous les domaines de sa vie. D’un autre côté, tout manque peut avoir un effet négatif. Lorsqu’un homme se sent sexuellement rejeté, il ne se sent pas seulement rejeté physiquement par sa femme, mais cela remet en question son titre de mari, de soutien de famille et d’homme. Voilà pourquoi les relations sexuelles pour un couple marié sont primordiales!

7. Les hommes éprouvent des difficultés avec la tentation visuelle. Ce qui veut dire qu’une grande majorité d’hommes réagit à des images lorsqu’il s’agit de femmes. Cela ne concerne pas seulement les hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus croyant des maris, ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il s’agit d’un regard furtif, les images sont stockées dans l’esprit masculin et lui reviendront à l’esprit sans prévenir. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images et souvenirs ou les ignorer, mais ils ne peuvent contrôler le moment où elles arrivent.

8. Les hommes aiment le romantisme, mais ne pensent pas être doués pour ça. Il est vrai que les hommes peuvent sembler ne pas être romantiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils veulent être comme ça. Les hommes veulent être romantiques, mais ils ne croient pas pouvoir l’être. Ils sont assaillis par des hésitations, le risque d’être humilié et le risque d’échouer. Les femmes peuvent beaucoup améliorer la confiance de leurs maris dans ce domaine par des encouragements et en définissant ce qu’est le romantisme. Par exemple, une femme peut rechigner à suivre son mari dans un magasin de bricolage, mais s’il cherche sa compagnie, c’est parce qu’il voit là une opportunité de s’échapper et de faire quelque chose avec elle. Vous ne trouvez pas ça romantique?

9. Les hommes s’intéressent à l’apparence physique de leurs femmes. Ce qui ne veut pas dire que tous les hommes veulent que leurs femmes ressemblent à des mannequins. Ce que les hommes désirent c’est que leurs femmes fassent un effort pour prendre soin d’elles-mêmes (et ne se laissent pas aller), parce que c’est important pour eux (les hommes !). Les époux apprécient les efforts de leurs femmes pour rester attirantes.

10. Les hommes veulent que leur femmes sachent au combien ils les aiment. C’était la réponse n°1 donnée par les hommes. Ils n’ont pas la confiance nécessaire pour le dire, mais ils aiment sincèrement leurs femmes. Les hommes veulent montrer qu’ils aiment leurs femmes et désirent qu’elles le comprennent.


mauvaise nouvelle Mauvaise nouvelle il apparaît que nous ne sommes pas toutes égales devant l’orgasme.

Où il en ressort que, malheureusement, les femmes ne sont pas toutes égales face au plaisir. Si 93% ont déjà connu l’orgasme, elles ne sont que 32% a en avoir régulièrement, une fois par semaine ou plus. La religion et le célibat, sans surprise, ne favorisent pas le plaisir. 24% des catholiques pratiquantes n’ont jamais eu d’orgasme et 35% de celles qui n’ont jamais été en couple. L’âge aussi, a une influence, l’excitation venant peut-être avec l’expérience. 16% des femmes de 18 à 25 ans ne connaissent pas cette jouissance, pour seulement 4% des plus de 65 ans. «La proportion de femmes jouissant de manière hebdomadaire croît aussi en fonction de leur expérience sexuelle : plus elles ont eu de partenaires sexuels au cours de leur vie, plus elles sont nombreuses à jouir au moins une fois par semaine», note l’Ifop.

Etre en couple n’est pas un signe non plus de plaisir automatique. Aux questions «Au cours de votre dernier rapport sexuel, avez-vous atteint l’orgasme? Et au cours de ce dernier rapport sexuel, votre partenaire a-t-il / elle eu un orgasme?», les femmes interrogées ne répondent oui que pour 63% d’entre elles, alors qu’elles estiment que 86% de leurs partenaires ont joui. Malheureusement, ce ne sont que pour les rapports hétérosexuels. Il eût été intéressant d’avoir les réponses de couples lesbiens.

Le secret d’un orgasme atteint «très facilement»? Que le partenaire pénètre votre vagin avec son sexe tout en vous caressant le clitoris pour 38% des femmes, puis vient la masturbation solitaire (35%) et le cunnilingus (30%).

La pénétration par le partenaire (28%) et les caresses du clitoris (27%) arrivent un peu derrière. Avec seulement 7% de très enthousiastes, la sodomie n’a pas la cote. «L’accès des femmes à l’orgasme semble freiné par une sexualité de couple encore trop « phallocentrée », estime l’Ifop. C’est particulièrement le cas de la pénétration vaginale qui est de loin l’acte sexuel le plus fréquent – 83% des femmes la pratiquent « souvent » – alors qu’elle n’est pas la plus efficace». Dans son style amusant de power point pour entreprise en séminaire, l’institut de sondages juge donc que la stimulation clitoridienne est «un gage d’efficacité».
Si vous voulez vous éclater :


Elisabeth je renais

Quelle est la tendance de la lecture érotique

Les femmes lisent plus de livres érotiques que les hommes. La réponse moyenne tout sexe confondu est 4 à 5 par an. Beaucoup de femmes en lisent plus de 10. Les lecteurs(trices) eux-mêmes auteurs de livres érotiques n’en lisent pas plus, certaines évoquent l’envie de ne pas devenir blasés, donc en lisent de moins en moins pour garder la force de l’émotion, de la rareté, écrire le sexe, lire le sexe, faire l’amour, à force d’être gavés de sexe…ils (elles) ne veulent pas perdre le plaisir de la transgression.

Les hommes indéniablement commencent (pour 80 % des réponses)très tôt à l’adolescence, vers 13 ans. Si pas mal de femmes ont lu dès 14/15 ans leurs premiers livres érotiques, beaucoup disent avoir commencé vers 35ans. Certaines avouent avoir découvert ce genre de livres tard, à plus de 40 ans.

Pour les hommes:les hommes: par curiosité, espoir d’être surpris, étonné, (c’est rare hélas,précise l’un d’entre eux) ouvrir l’imaginaire, caractère aphrodisiaque, plaisir de lecture, transcender le quotidien, me rassurer (ne pas être seul avec mes obsessions et pulsions sexuelles) , surmonter les frustrations dans mes relations sexuelles..

Pour les femmes: pour m’évader, me distraire, curiosité, évoluer, dépasser mes peurs, atmosphère moite et cocooneuse que procure la lecture, excitation, nourrir mes fantasmes.

De façon étonnante, la recherche d’excitation est très peu citée explicitement. A la question suivante Cela vous excite-il? la réponse est Oui mais ce n’est pas la majorité, plus de ( 60 %) mais disent ils réellement ce qu’il pense?


Sabine     Je suis tombé sur cet article qui je pense peux rendre servir à beaucoup d’entre vous femmes qui avez des petits problèmes de flore vaginale.
Flore vaginale : des probiotiques pour éviter les problèmes intimes.  

Chaque année, plusieurs centaines de millions de femmes sont atteintes par des infections urinaires ou vaginales. La grande majorité de ces infections résulte d’un déséquilibre du microbiote vaginal. Alors pour les prévenir, il est essentiel de prendre soin de sa flore vaginale au quotidien. Et pour cela, les probiotiques peuvent vous aider comme l’expliquent Dr Jean-Marc Bohbot et Rica Étienne dans leur livre Le microbiote vaginal : la révolution rose.

https://www.alternativesante.fr/microbiote/des-probiotiques-pour-eviter-les problemes-intimes

1429011997_2  Témoignage de Marie Laure de paris

Bonjour à toutes je voudrais témoigner car hier dans le métro deux nanas de moins de trente ans assises à côté de moi parlaient de sexe et une disait à l’autre j’aimerais me taper un noir car il paraît qu’ils sont énormes.

Cela m’a fait bondir mais je n’ai rien dit aux filles. Voilà de quoi je veux témoigner, moi je vis avec un homme depuis dix ans j’ai trente huit ans et son sexe est la cause de mon divorce, oui mesdames un sexe de trente centimètres et sept de diamètre cela mesuré avec un mètre de couturière c’est impressionnant. Au début j’étais excité je mouillais beaucoup et lui très doux cela passait jamais je n’ai eu de jouissance de plaisir comme j’en ai eu avec d’autres hommes au sexe normal, je ressentais plutôt de la douleur. Comme j’ai commencé à devenir allergique à ses assauts je ne mouillais plus et même avec les crèmes et produits pour sécheresse vaginale je ne supportais plus, alors il est devenu de plus en plus violent avec moi et j’ai souffert le martyr. Je lui ai proposé de faire chambre à part et qu’il se trouve une ou plusieurs maîtresses car à part le sexe nous étions en parfait accord sur tout et notre vie était heureuse. Il n’a pas voulu de mon deal. J’ai donc pris un avocat et j’ai demandé le divorce pour incompatibilité d’humeur.

Mesdames si votre mec en à une moyenne ou normal mais qu’il s’occupe bien de vous gardez le bien.

Aurélie                   Aujourd’hui premier janvier 2018.

Je vais pousser un coup de gueule concernant des commentaires posés dans les histoires, des hommes d’ailleurs qui se permettent de dire des mots plutôt sulfureux dans un journal ou il n’ont rien à ya faire. J’ai déjà répondu en privé je répète si vous êtes en manque messieurs il existe des solutions très très bonnes pour vous épancher. Il suffit d’aller sur un site spécialisé de webcams et vous faire plaisir en regardant https://www.evelive.com/en/?cf0=pc2&cf2=&cfsa1=O228&cfsa2=&comfrom=961369&dsclr=false&ppd=1                 comme je suis généreuse je vous offre 25 crédits à votre inscription

et puis vous avez aussi la boutique de tous les plaisirs  http://69-le-sexshop.vibroshop.com/fr/categories/5052/masturbateurs.html

ou http://69-le-sexshop.vibroshop.com/fr/categories/5048/poupees_gonflables.html

Voilà mes petits agneaux soyez respectueux avec les gens que vous ne connaissez pas.

Aurélie   Ce matin je me suis levé toute guillerette après un samedi soir en club du côté de Nantes ou l’ambiance était très olé olé. Nous avons eu droit à une démonstration de PIPE ON THE ROCK.
Pour ceux qui ne connaissent encore pas « La pipe on the rock »
Un glaçon dans chaque joues, faire en sorte de les rapprocher contre la verge afin d’entourer celle ci !
la sensation chaud (de la langue et des levres) froid (des glaçons, enfin j’espere…) est terriblement excitante !
Ne pas hesiter à titiller les bourses avec les glaçons… contrairement aux idées reçu, le froid peut être un excelent stimulant. Comme on est bientôt à Noël, là juste avant de mettre le petit jésus dans la créche c’est plutôt de rigueur. Non?                                     Bonnes fêtes de fin d’année à toutes.

                   Témoignage de Ghislaine, 62 ans sinistré sexuelle.

J’ai eu la ménopause à l’âge de 41 ans et depuis c’est l’enfer, entre les bouffées de chaleur à tous moments, la sécheresse vaginale qui malgré les crèmes à fait fuir mon mari, ma libido en berne permanente, je suis passé de 40 à 70 ans. Mon médecin m’a prescrit des tonnes de choses qui n’ont pas le moins du monde fonctionné. J’ai vu un spécialiste qui m’en à remis une couche toujours pour rien. Donc voilà en gros pour moi le sexe c’est terminé depuis longtemps et j’arrive à m’en accommodé tant bien que mal. J’envie celles qui ont passées ce cap sans souçi.

Témoignage de Béatrice, 55 ans, mère et grand-mère…

La ménopause ?

J’ai très mal vécu cette période de ma vie, j’ai commencé par avoir des bouffées de chaleur et je ne dormais plus. A cette époque il est vrai mon mari voyait une autre femme beaucoup plus jeune que lui. J’étais dans tous les états, je ne sais pas si c’était psychologique ou physiologique. Je n’avais pas encore 45 ans et j’étais complètement à côtés de mes pompes. Avec en plus mon divorce rien pour arranger les choses. Mes enfants étaient grands, ne se souçiait pas du tout de mes problèmes. J’étais seule, abandonnée, triste et ménopausée, j’avais vieilli de 30 ans en quelques mois. J’ai parlé à ma généraliste qui m’a orienté vers une psychologue. J’ai pu enfin parler de mes problèmes et angoisses à quelqu’un qui m’écoutait. Cela m’a fait un bien fou de mettre des mots sur le fait que je n’aurai plus jamais d’enfants. C’est ce qui me travaillait le plus en fait. J’ai également été suivie par une très bonne gynécologue qui commencé par me dire qu’il ne fallait pas traiter la ménopause dans sa globalité mais plutôt symptôme par symptôme et doucement je m’en suis sorti.

Maintenant je vis très très bien. Je suis parfaitement heureuse, je n’ai plus mes règles et c’est un sacré avantage pour pouvoir organiser mes voyages, mes vacances et tous mes loisirs sans penser à vérifier sur le calendrier à quel moment du cycle je serais. Je prends un plaisir gourmand à m’occuper de moi-même. Je me fais des plaisirs qui ne me seraient pas venus à l’idée auparavant. Même si cela semble incroyable, j’ai perdu du poids ! A force de me sentir féminine et attirante, j’ai même rencontrer un homme qui a 5 ans de moins que moi et avec qui je vis le grand amour, mon fils à eu une petite fille,je suis donc une jeune mamie depuis 2 ans et je ne comprends toujours pas pourquoi j’ai pu paniquer comme ça à la ménopause et à l’idée de ne plus avoir d’enfants.

Aurélie              le07/12/2017

Fantasmes, rêves et illusions!

D’après mes discussions et ce que j’ai lu à droite et à gauche il semblerait que les femmes pensent et parlent beaucoup de sexe, peut être même autant que les hommes.

Elles aimeraient avoir une relation sexuelle avec un inconnu comme ça au pied levé et que cela reste sans suite. On se fait plaisir et puis c’est tout.

Certaines aimeraient avoir une relation avec une autre femme voire même deux par curiosité mais cela reste souvent sans passage à l’acte.

Elles s’imaginent souvent être l’alter ego de leur partenaire  voire même dominer. Elles aimeraient changer de personnage et jouer un autre rôle ( carls girls, prostitué, strip-teaseuse ou tout autres rôles qui la transformerait.

Beaucoup aiment être dominés et voire même servir d’objets sexuels, être offertes.

La virginité étant une icône, certaines voudraient se sentir vierge à nouveau pour profiter de l’instant magique.

Elles rêvent parfois d’être avec un jeune homme au corps athlétique qui n’a probablement pas autant d’expérience qu’elles. Dans leurs pensées les plus intimes, elles jouent les couguars et enseignent à ces personnages très musclés et cela les excite beaucoup.

Pour celles qui courent encore après l’orgasme ou qui ne l’ont que peu connu le rêve est de rencontrer et de coucher avec un homme particulièrement doué au lit qui l’enverra au septième ciel. Pour elles c’est un véritable fantasme.

Les clichés romantiques sont souvent dépassés devant l’appel du sexe, elles préférons plutôt faire l’amour dans un grand hôtel avec un décor luxueux et du champagne.

Pour beaucoup d’entre vous faire l’amour dans un lieu public avec la peur d’être surprise reste le grand fantasme, dans l’ascenseur, l’avion, dans les toilettes d’un restaurant ou d’une discothèque, dans la voiture sur un parking etc,etc, tout se qui fait monter l’adrénaline excite au possible.

Certaines aiment le côté intriguant de certaines situations sexuelles et voudraient être invitées à des fêtes où tout le monde couche avec tout le monde. L’idée ? Casser les codes. Et avoir une relation sexuelle avec plusieurs partenaires aux yeux de tous. Du sexe rien que du sexe sans penser à rien d’autre et puis c’est tout.

Comprenez que lorsque l’on parle de fantasme, la loyauté n’est pas toujours de mise. Et ce, même si elles ne devraient pas avoir envie de coucher avec le mari de leur meilleure amie et/ou le frère de leur mari. S’il est beau et attirant, il y a de grandes chances qu’il finisse par la hanter. Tout est permis, sauf ce qui est interdit.

1429009664_2
1429000427_2                       1429014221_2         1429007427_2                                                  1429009610_2

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s